La RBP4

Produite par l'excès de tissus adipeux, plutôt viscéral, la RBP4 (Retinol Binding Protein de type 4), favorise les dépôts de graisse dans les tissus périphériques, foie, coeur, artères, en y imprimant insulino-résistance, inflammation, stress oxydant, à travers, entre autres mécanismes, l'accroissement de la lipogénèse et la diminution de l'oxydation des acides gras dans la mitochondrie.

Son taux plasmatique est positivement corrélé au degré de stéatose hépatique et d'évolution de la maladie athéromateuse (épaisseur de l'intima des artères carotides et fémorales).

Actions de la RBP4 sur l'organisme
PDF Exemple de résultat